"La nécessité est la mère de l’invention", entend-on souvent dire.

La pandémie de COVID-19 a touché de plein fouet le secteur de l’hôtellerie et de la restauration et, du coup, les restaurateurs ont dû rivaliser de créativité pour continuer à attirer la clientèle. L’une des solutions les plus intéressantes qui aient vu le jour est les cuisines en nuage.

Si vous ignorez ce que sont ces cuisines et comment elles fonctionnent, le temps est venu de le découvrir ! Poursuivez la lecture pour tout savoir sur cette tendance émergente. Nous vous expliquerons comment elle fonctionne et comment vous pouvez en tirer parti.

 

camion-restaurant rétro_cuisine en nuage

Qu’est-ce qu’une cuisine en nuage?

Une cuisine en nuage est une cuisine commerciale qui n’est pas rattachée à un restaurant. Autrement dit, elle n’est pas conçue pour préparer des mets destinés à être consommés sur place, mais uniquement des mets destinés à la livraison et au comptoir de plats à emporter.

En règle générale, les cuisines en nuage sont affiliées à un service de livraison comme Uber Eats, Skip ou Door Dash (ou tout autre service de livraison local). Comment ça marche? Le client passe une commande, et le personnel de cuisine la prépare. Une fois la commande prête, le service de livraison la ramasse et l’achemine directement au client.

Il s’agit d’une formule rapide et sans tracas. Et les clients l’adorent, car elle facilite énormément les commandes au restaurant. Au lieu de se fatiguer à téléphoner dans un resto bondé, ils passent par un service de livraison bien rodé. Et évidemment, le processus est tout à fait sécuritaire. Les clients préoccupés par la prolifération de la COVID-19 y voient d’ailleurs la solution idéale. Le processus respecte de A à Z les mesures de distanciation sociale, puisqu’il est pratiquement sans contact.

Comment ouvrir une cuisine en nuage?

Inaugurer une cuisine en nuage n’est pas tout à fait comme ouvrir une cuisine physique. (Soit dit en passant, les cuisines en nuage sont parfois désignées sous le nom de "cuisines fantômes" ou de "cuisines virtuelles". Si vous rencontrez ces termes, sachez qu’ils signifient grosso modo la même chose.)

Et si vous avez déjà un restaurant?

Certains établissements se réinventent comme "cuisines en nuage" en fermant tout simplement leur salle à manger et en limitant leurs activités à la cuisine. Ces restaurants n’ont généralement pas besoin de revoir leur organisation de fond en comble. Ils doivent simplement disposer d’un service de livraison fiable et d’un moyen efficace de prendre les commandes.

Il n’est pas rare toutefois qu’ils repensent leur menu pour s’assurer que leurs plats conviennent à la livraison et aux mets à emporter. En d’autres termes, ils doivent se concentrer sur les plats qui supportent bien le transport, qui peuvent être servis 30 minutes après la préparation et qui se réchauffent bien. Cela signifie également qu’ils doivent disposer d’une quantité suffisante de contenants étanches (et, idéalement, aux couleurs du restaurant).

Et si vous partez de zéro?

Certains restaurateurs en herbe aspirent à ouvrir une cuisine en nuage, mais n’ont pas encore de cuisine. Si vous êtes dans cette situation, quelques possibilités s’offrent à vous. Une excellente solution consiste à louer une cuisine commerciale auprès d’un fournisseur spécialisé.

De toute évidence, les frais de location varieront considérablement d’un endroit à l’autre. Mais dans la majorité des cas, il est beaucoup moins dispendieux de louer une cuisine commerciale que de louer des locaux servant à accueillir un restaurant complet. Et comme vous louez l’endroit, vous n’avez pas besoin de payer de frais de conformité au règlement de zonage ni de coûts d’installation de matériel. Le plus souvent, ces coûts sont déjà assumés par le propriétaire.

Mieux encore, vous n’avez pas besoin d’attendre les autorisations et les permis. Vous êtes prêt à vous lancer sur-le-champ!

Utiliser un camion-restaurant en guise de cuisine en nuage

Les camions-restaurants connaissent un formidable essor partout dans le monde. Le moment n’a donc jamais été aussi bien choisi pour se lancer sur ce marché. Un camion-restaurant est foncièrement une cuisine en nuage sur roues – ce qui en fait la formule idéale en cette ère de distanciation sociale.

En exploitant un camion-restaurant, vous pourriez attirer à la fois les clients qui souhaitent acheter des plats à emporter et des clients qui préfèrent se les faire livrer. En d’autres termes, certains clients se rendront à votre camion-restaurant pour y acheter des plats, tandis que d’autres vous passeront des commandes destinées à la livraison. Si le climat de votre région le permet, vous pourriez même installer votre camion près d’un parc ou d’une aire de restauration extérieure afin que vos clients puissent s’asseoir et déguster leur repas à proximité. Assurez-vous toutefois d’obtenir tous les permis nécessaires et de respecter la réglementation locale.

 

Cuisine en nuage

Une cuisine en nuage est-elle synonyme d’économies?

Pour être bref, disons que oui. Une cuisine en nuage peut ménager votre portefeuille d’une multitude de façons. Il s’agit en effet d’un excellent moyen de réduire les frais généraux et les coûts administratifs engagés par votre restaurant.

Frais généraux moindres

Si vous avez déjà eu un restaurant traditionnel, vous ne connaissez sans doute que trop bien les coûts afférents. Il suffit de penser aux frais de services publics, aux impôts fonciers aux frais d’entretien. Aucun de ces coûts n’entre en jeu lorsque vous gérez une cuisine en nuage. Si vous louez les locaux, ce sera au propriétaire de régler les taxes, les coûts des services publics et les frais d’entretien. Et si vous exploitez un camion-restaurant, vous n’aurez qu’à vous soucier des services publics, dont le coût est négligeable.

Soit dit en passant, si vous louez un espace commercial, vous avez tout intérêt à trouver un propriétaire capable de vous aider à gérer les autres tracas administratifs comme les inspections sanitaires, les services ménagers, la sécurité et les réparations. La beauté d’une cuisine fantôme, c’est qu’elle vous permet de vous concentrer sur la cuisine et de canaliser votre attention sur la préparation de plats exceptionnels pour vos clients. Pour ne pas vous laisser distraire par d’autres tâches, arrangez-vous pour que les responsabilités administratives soient prises en charge.

Masse salariale réduite

L’exploitation d’un restaurant exige énormément de personnel: un hôte ou une hôtesse pour accueillir les clients à l’entrée, un caissier ou une caissière pour traiter les paiements, du personnel de service et parfois aussi un barman.

Rien de tout cela n’est nécessaire avec une cuisine en nuage. Pas besoin de serveurs ou de serveuses sans salle à manger, ni d’hôte ou d’hôtesse. Il suffit de pouvoir compter sur d’excellents cuisiniers et sur une flotte de livreurs

L’exploitation d’une cuisine en nuage peut-elle vous aider à étendre la portée de vos activités?

Les restaurants traditionnels sont immobiles. Certes, ils offrent parfois un service de livraison, mais ils sont conçus pour attirer les clients dans leur salle à manger.

Les cuisines en nuage, elles, permettent aux restaurateurs de maximiser leur rayonnement. Pas besoin donc de se concentrer sur une zone géographique en particulier. Votre offre peut s’étendre à toute la région.

À cet égard, il est avisé d’apposer votre marque sur tout vos emballages, car cela peut vous servir de publicité bon marché!

Si vous avez un camion-restaurant, il est encore plus facile d’étendre vos services de restauration à l’ensemble de votre région. Il suffit de vous déplacer en camion à la recherche de nouveaux marchés prometteurs! De l’avis des propriétaires de camions-restaurants, les médias sociaux sont un excellent moyen de passer le mot. Les clients s’amusent d’ailleurs à suivre les camions-restaurants sur Twitter et à tenter de deviner leur prochaine halte.

Une bonne préparation

Si vous avez envie de tenter le coup, la première étape consiste à repenser votre menu.

Le vôtre doit tenir compte des besoins des clients qui optent pour la livraison ou les mets à emporter. Vous devez vous asseoir et parcourir votre menu attentivement pour vous assurer que chaque plat peut être livré facilement, sans débordements ni gâchis. Vous devrez également vous assurer que tous les plats peuvent être consommés longtemps après avoir été préparés.

Vous devez donc éviter ceux qui nécessitent une touche finale à table. Par exemple, les plats qui exigent que l’on verse une sauce à la dernière minute sont à proscrire.

Il peut être bon de prévoir également quelques aliments à emporter, surtout si vous avez un camion-restaurant où les gens peuvent s’approvisionner vite fait. Qu’entend-on au juste par aliments à emporter? Il s’agit généralement de sandwichs préemballés et de pâtisseries, de roulés ou même de soupes et de burritos. Des salades peuvent également être offertes, à condition de mettre la vinaigrette à part pour éviter que les verdures soient détrempées. Les possibilités sont pratiquement infinies!

Dernières réflexions

Que vous soyez un restaurateur chevronné ou un apprenti cuisinier, les cuisines en nuage sont une excellente formule à envisager.

Inaugurer une cuisine en nuage comporte beaucoup moins de risques qu’ouvrir un restaurant traditionnel en raison des coûts initiaux et des frais généraux nettement moindres. De plus, une cuisine en nuage vous permet d’aller à la rencontre d’une clientèle plus vaste qu’un restaurant traditionnel. Enfin, il s’agit d’une formule rassurante pour les clients préoccupés par la sécurité ; les cuisines en nuage permettent en effet de se plier aisément aux exigences de distanciation sociale.

Nous espérons que ce guide vous aura donné un aperçu de ce qu’il faut savoir sur l’ouverture d’une cuisine en nuage. Bonne chance dans cette nouvelle aventure trépidante!

 

Home
Produits
Recettes
Inspiration
Menu