Ça y est, nous avons dit au revoir à la période estivale. Partout au pays, les feuilles se parent de couleurs éclatantes, et les gens extraient leurs vêtements chauds de leurs placards. Certaines régions ont même déjà reçu leurs premiers flocons de neige. Non seulement l’été est terminé, mais l’automne est déjà bien entamé. Si vous êtes restaurateur, cela ne peut signifier qu’une seule chose: il est temps d’adapter votre menu à la nouvelle saison! Le moment est venu d’intégrer de nouveaux produits en faisant la part belle aux chouchous de l’automne et de l’hiver.

Passer d’une saison à l’autre peut toutefois être ardu. Comment renouveler le menu tout en maintenant les plats vedettes que comptent retrouver vos clients fidèles? N’ayez crainte. Nous y avons réfléchi et avons d’excellentes réponses à vous fournir. Poursuivez votre lecture pour connaître nos meilleurs conseils sur la façon de préparer votre restaurant à l’arrivée de la saison froide.

Pourquoi est-il important de changer le menu?

Il y a un tas de raisons d’adapter votre menu au passage des saisons. La première? Vos clients sont sans doute bombardés de publicités les mettant dans l’ambiance de l’automne et de l’hiver. Les décorations des Fêtes garnissent déjà les étalages des magasins, tandis que le Web est inondé de promotions et de produits saisonniers. En quoi est-ce important pour vous? Vos clients ont envie de changement et de nouveauté! Et vous devez vous adapter à cette demande si vous voulez conserver leur précieuse clientèle.

Le moment est donc venu de troquer les plats d’été contre ceux de l’automne et de l’hiver. Et n’oubliez pas: vos clients sont mûrs pour un changement de cap! Vous ne voulez certainement pas les décevoir, alors il serait avisé de faire le saut dès maintenant. Il est bon de commencer à proposer les classiques de l’automne et de l’hiver assez tôt dans la saison, puisque les clients s’y préparent avant même qu’elle n’arrive.

Ingrédients de saison : cannelle

Des aliments adaptés à la météo


À mesure que les saisons changent, nos fringales alimentaires changent elles aussi. L’été, nous avons envie de mets légers comme des salades, des smoothies et des plats de pâtes débordant de légumes frais. C’est sans oublier l’attrait des grillades. Quoi d’autre évoque mieux la belle saison que la cuisson en plein air? Mais quand le mercure dégringole et que l’air se rafraîchit, nous nous tournons vers des plats plus costauds. Soupes, mijotés et rôtis se portent à notre rescousse pour nous tenir au chaud. Bien souvent, ce sont les plats riches et réconfortants qui ont notre faveur – surtout quand les journées raccourcissent et que l’hiver s’installe peu à peu.

Prenons l’exemple des pâtes. En été, vos clients pourraient jeter leur dévolu sur une salade de pâtes ultralégère. Mais l’automne venu, ce sont les pâtes gratinées comme les lasagnes ou les zitis cuits au four qui remportent l’adhésion. Un plat cuit au four procure chaleur, réconfort et parfums généreux, autant d’éléments qui nous font envie lorsque le temps se rafraîchit. Les soupes, les mijotés et les rôtis procurent cette même sensation de réconfort que vos clients recherchent lorsque le froid s’installe.

Bien entendu, votre menu n’a pas à se limiter aux soupes et aux mijotés! Vos clients n’ont pas tourné le dos aux fruits et aux légumes frais. Et les salades ont toujours la cote. Mais le changement de saison vous signale que le moment est venu de remplacer vos salades estivales par une variante mieux adaptée à la période automnale et hivernale. Vous servez en été une salade caprese composée de tomates, de basilic et de mozzarella fraîche? Avec l’arrivée du froid, il est sans doute temps de la remplacer par une salade Waldorf composée de pommes bien juteuses et de noix croquantes.

Mettez à l’honneur les produits de saison

L’automne est aussi la période des récoltes, et on y trouve une abondance de produits de saison au summum de leur fraîcheur. Citrouilles, courges, prunes, raisins et choux de Bruxelles figurent parmi les produits frais qu’il est bon de mettre à la carte. Ils égaient comme nul autre les assiettes de leur touche colorée: tous ces oranges, violets et verts foncés n’ont pas leur pareil pour enjoliver la présentation.

 

De plus, le fait de miser sur des produits de saison au lieu des produits que vous avez utilisés tout l’été peut se traduire par des économies intéressantes. En effet, leur coût est plutôt modique quand on s’approvisionne auprès d’un fournisseur local. En revanche, les produits estivaux comme les tomates, les courgettes et les poivrons sont beaucoup plus chers à l’automne et en hiver. Pas étonnant: les fournisseurs doivent les importer, de sorte qu’on paie le coût du produit… et du transport. Et même s’ils sont produits localement, ces aliments sont probablement cultivés en serre, ce qui fait également grimper la facture.

 

Cela dit, à la fin de l’automne, vous devriez encore pouvoir trouver des produits de saison issus de l’agriculture locale. Même pendant les mois les plus froids, les producteurs de certaines régions continuent de récolter des légumes verts et des légumes-racines résistants au gel. Alors, pourquoi ne pas mettre à la carte un plat de légumes racines rôtis au four? Et peut-être aussi de délicieuses croustilles de chou frisé?

Les clients sont de plus en plus nombreux à apprécier les produits de saison cultivés localement. Pourquoi ne pas leur faire plaisir? En misant sur des fruits et légumes frais, vous leur proposerez les délicieux aliments qu’ils recherchent, le tout à moindre coût! Mieux encore, vous leur refilerez une partie des économies ainsi réalisées. Et si vous parvenez à maintenir vos prix assez bas, vous rallierez un nombre croissant de clients fidèles. Voilà un excellent moyen de satisfaire les consommateurs tout en leur proposant des aliments aussi savoureux que bons pour la santé – tout ça, à prix raisonnable!

Ingrédients de saison : courge

Célébrez les parfums d’automne

Nous avons parlé jusqu’ici de la façon de mettre au menu des plats généreux comme les soupes et les mijotés. Il a aussi été question des produits de saison pour donner une touche de couleur à vos plats. Mais qu’en est-il des parfums d’automne et d’hiver? Quelles sont les saveurs les plus couramment associées à ces saisons?

Pour bien des gens, l’automne est la saison de la citrouille épicée. Cet enivrant mélange d’épices composé de cannelle, de muscade, de gingembre et de clou de girofle doit son nom au fait qu’il sert à aromatiser la tarte à la citrouille. De nos jours, on l’utilise aussi pour agrémenter un large éventail de pâtisseries comme les muffins, les gâteaux danois et les biscuits. C’est sans compter la saveur caractéristique qu’il confère aux boissons chaudes comme les lattes, le thé, le cidre chaud et même les grogs.

Certes, la citrouille épicée n’est pas la seule saveur automnale qui soit. Il y a aussi l’érable. Bien des gens associent la richesse et la rondeur du sirop d’érable à l’automne et à l’hiver. Bien entendu, le sirop d’érable peut servir à sucrer les pâtisseries et les confiseries, mais il peut également entrer dans la composition de nombreux plats salés. Pourquoi ne pas l’utiliser pour aromatiser du poulet rôti ou du poisson, ou encore pour relever des légumes de saison comme la courge et les patates douces? Et tout comme la citrouille épicée, il n’a pas son pareil pour rehausser le goût des boissons.

Le gingembre, les pommes et le caramel salé sont d’autres grands classiques de l’automne et de l’hiver. En règle générale, les saveurs automnales réchauffent le cœur. Riches et pleines, elles ont le don de remonter le moral, même pendant les mornes soirées d’hiver. Et elles peuvent être un moyen vraiment efficace de satisfaire la clientèle, de rallier des partisans fidèles et de susciter leur enthousiasme pour votre restaurant.

Ingrédients de saison – feuilles d’automne

Mettez vos clients dans le coup

Chaque fois que vous apportez des changements à votre restaurant, il est important d’en informer vos clients. Si vous remaniez votre menu en prévision de l’automne et de l’hiver, touchez-leur-en un mot! Ils seront heureux d’être mis au courant. Il s’agit d’une bonne façon de leur rappeler que vous pensez à eux et que leur opinion compte pour vous.

Les médias sociaux sont sans doute votre meilleur allié quand vient le temps de communiquer avec la clientèle. Ils vous permettent de publier des photos de votre nouveau menu, des actualités et même des recommandations liées à vos plats saisonniers, mais aussi d’annoncer vos rabais, vos promotions et vos offres spéciales. Votre nouveau menu doit, de toute évidence, figurer également sur votre site Web, puisque de nombreux clients s’y rendront également pour connaître votre offre.

Il est toujours bon de solliciter l’avis de vos clients sur les médias sociaux. Vous aimeriez savoir ce qu’ils pensent de votre nouveau menu? Demandez-leur sur votre page Facebook ou sur Instagram! Invitez-les également à vous faire des suggestions ou à vous poser des questions.

Dernières réflexions

En tant que restaurateur, vous connaissez vos objectifs. Vous aspirez à créer un lieu chaleureux et convivial où les gens peuvent partager un bon repas en bonne compagnie. Vous voulez aussi que les clients sortent de votre établissement avec le sourire et qu’ils planifient déjà leur prochaine visite.

L’un des moyens d’y parvenir est de renouveler continuellement la fraîcheur et l’attrait de votre menu. Hors de question que votre restaurant devienne ennuyeux et prévisible! Oui, vous devez conserver les plats les plus populaires toute l’année, car vos clients fidèles vont les réclamer la prochaine fois qu’ils viendront manger chez vous. Mais vous gagnez à proposer également de nouveaux mets de saison environ tous les deux mois. Vous aurez ainsi de quoi susciter l’intérêt de vos clients, alimenter la conversation et, en fin de compte, convaincre les gens de revenir encore et encore!

Arts Culinaires Autor Du Monde

Arts Culinaires Autor Du Monde

Obtenez des recettes, de l'inspiration et plus encore

En savoir plus

Home
Produits
Recettes
Inspiration
Menu